Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

15 commentaires sur “AdopteUnePunkachien – Partie 3

  • jaedoan

    Je viens de découvrir ta page complètement par hasard et j’adhère totalement.
    Je sais pas si ce sont vraiment tes expériences personnelles ou quoi, mais si c’est le cas, t’as l’air d’avoir un sacré mauvais karma haha.

  • Lien

    Vous êtes un triste sire quand même…
    Je suis sorti avec une fille un peu comme ça (moins pire par certains côtés, bien pire par d’autres, et un puits de souffrance comme de générosité) et je sais bien que ce n’est pas viable mais ça n’empêche pas l’amitié…

    • Partenaires Particulières

      Aha, j’aime bien l’expression triste sire, ça me va bien effectivement.
      En soi je n’ai rien contre les punkachiens hein, c’était juste qu’au delà de la surprise, je n’ai pas eu d’attirance spéciale pour elle; devenir pote avec elle, pourquoi pas, j’aime bien avoir des potes différents de moi, c’est ceux qui t’apportent le plus de choses ; mais à ce moment là ce n’était pas ce que je cherchais.

  • Anonyme

    Salut, je te suis sur Twitter mais je n’ai eu la curiosité de cliquer sur ton site que maintenant, mais je ne regrette pas d’y être. En plus, j’ai été inscrit sur ce site, j’ai vécu à Rennes, j’ai donc EVIDEMMENT rencontré ce genre de nanas. Tu m’as bien fait marrer.

  • Anonyme

    Je viens de relativiser sur deux points noirs de ma vie :
    – Ma capacité à rapidement me détourner de mes révisions CAPES au profit d’adopteunmec
    – Ben le simple fait d’aller sur adopteunmec.

    Merci.

  • Ducheshire

    Je découvre à l’instant votre blog, lors de l’un de mes traditionnels traînages de patte sur le site de France Inter (et là, c’est quand même grave la classe).
    Je n’ai qu’une chose à dire. Mais elle va prendre un peu de temps :
    Pour avoir moi aussi foulé le pavé de ces sites là *et je peux vous garantir que du côté des rencontres avec des hommes, ben c’est rock & Roll aussi *, j’aurais adoré tomber sur quelqu’un comme vous. Je me dis qu’à coup sûr, on se serait tellement marré qu’on en aurait presque oublié le pourquoi on se rencontrait initialement. Avant de rectifier très vite le tir, bien sûr.
    On aurait certainement eu des discussions improbables jusqu’à l’aube, des origines de l’univers auxconditions de survie des crevettes roses en Asie, en passant par les étranges prédictions des Simpsons quant à l’élection de Trump ou encore les nouvelles tendances amoureuses du moment.
    Puis on aurait eu des moments charnels rien qu’à nous, élégants, délicats, et intenses.
    #soupir# je crois que ça aurait été vraiment bien.

    Je vous souhaite une bonne route, surtout, continuez de nous/me faire rire. Pour l’heure, je vais poursuivre ma lecture.
    A.